Clap de fin pour la petite boutique.

Même si ça m'a fait très plaisir au début, j'ai fini par admettre que je n'avais plus le temps (trier, photographier, référencer, archiver, emballer, envoyer). Même le fait de (me) mettre une échéance n'aura pas suffi. 

Et pas l'envie de vendre sur IG. Je n'en ai pas suffisamment besoin pour y consacrer ce temps, plus précieux pour moi que tous les paypal au monde (même entre amis* (sic)).

Et comme il ne faut jamais dire jamais, peut-être que l'envie me reprendra sous une forme ou une autre à un moment donné.

Désolée pour les déçues, c'est vrai que ce petit vide-dressing était une pépite pour certaines d'entres vous.

Et merci à toutes celles qui ont pris le temps de m'envoyer quelques lignes au moment de la commande ou de la réception.

xx

* Je n'oublierai jamais ma tronche quand j'ai réalisé en quoi consistait paypal entre amis - je pensais que la personne voulait que la vente se fasse par paypal avec ses amis seulement, ses vrais amis quoi, avant de me rendre compte que c'était pour recevoir le montant de la vente net de commission //





la seule qui porte bonheur


En ce moment, j'ai plein de souvenirs qui remontent. Comme si j'avais maintenant un passé et que j'entrais dans quelque chose de nouveau.
Comme si je laissais quelque chose s'échapper?

Je me souviens de ce concert, de cet album, mon préféré de Zazie, et de cette chanson.

lola majeure en live

Bon vendredi :)

//



la petite boutique

ré-ouvrira en mars avec plein de nouveautés !!


 

india mahdavi

En matière de design d'intérieur, je suis attirée par des univers très différents. L'un qui me touche le plus est celui d'India Mahdavi*. Je suis fascinée par son art - ses compositions feutrées, ses créations de mobiliers et objets, ses combinaisons de couleurs. India arrive à marier raffinement et audace. Les intérieurs qu'elle crée sont parfois ultra vitaminés parfois plus doux mais toujours évidents. On touche à la poésie constamment. Il faut une sacrée dose de talent pour arriver à cette justesse en évitant à ce point la facilité. C'est ça le génie. Inventer de nouvelles cartes, déplacer les repères pour nous émerveiller encore et encore !
J'ai eu la chance de me rendre dans la boutique rue Las Cases à Paris car je convoitais un tabouret Bishop. J'appréhendais un peu mais je dois dire que parmi tous les showrooms que l'on a fréquentés ces dernières années, c'est celui où nous avons été le plus chaleureusement reçus à la première visite. La boutique venait de recevoir les adorables chaises candy et vichy pour lesquelles on a craqué (pour plus tard) et l'on a tout de suite repéré les lampes en verre de Murano (pour plus tard aussi). Et là je découvre, en parcourant le site, Gelato ou le fauteuil de mes rêves pour le salon ! Je recherche une assise hyper confortable, de préférence en velours et colorée pour trancher avec les "Ghost" en lin blanc.

Une chose est sûre, quand "plus tard" sera là, je saurai savourer.

vichy chair




Gelato en céladon 

et pour le plaisir des yeux: Jelly pea !!







//

* je trouve qu'il y a quelque chose de décomplexé et de pétillant dans le design fait par les femmes.



la féline et le flocon



photo: le Flocon de Sel

Voici une petite escapade chérie: nous réservons une chambre à la Féline Blanche à Saint-Gervais et allons dîner au Flocon de Sel à Megève. 


La première fois, j'étais enceinte de Léo et c'était sous un soleil de plomb en plein mois d'août, la seconde, en janvier dernier sous les flocons, des millions de flocons! Ce soir là, nous avons roulé au pas jusqu'au restaurant sur une route très enneigée, nous demandant si nous allions arriver à destination.

Magique et mémorable à chaque fois.

La Féline Blanche est un boutique-hôtel comme je les aime, parfait pour une à deux nuits, où tout a été pensé dans le moindre détail avec goût et simplicité (comme les draps parfumés à l'eau de linge). Dans un décor* de maison de montagne épuré, cosy, chaleureux, on se sent comme chez soi... dans un cocon en plein coeur du village. Au matin, un petit déjeuner frais est préparé et servi par le maître de maison aussi discret que prévenant. 

Petit bémol: les chambres peuvent paraître un peu bruyantes - si comme moi vous êtes habitués au silence nocturne - du fait de la situation centrale de l'hôtel (et des escaliers qui grincent). 

Le Flocon de Sel, restaurant gastronomique triplement étoilé, vous offre une cuisine du terroir généreusement sublimée par le chef Emmanuel Renault. Vous allez de surprise en surprise tant les saveurs sont éloquentes et subtiles à la fois. Un joli moment de découverte! En guise de bienvenue, après de merveilleuses bouchées telles que le Pain soufflé polenta, foin et genièvre ou le Lait d’alpage fumé en beignet servies à l'apéritif, une miche du meilleur pain jamais mangé dégusté attend à votre table accompagnée d'un beurre au goût d'herbage que je n'ai jamais oublié.

Petit bémol: la déco ! de type bergerie de haut standing... trop premier degré à mon goût. Disons qu'une déco sublime rendrait le lieu totalement parfait. Mais ça ne nous empêchera pas d'y retourner. 

//

photo: la Féline Blanche


* que l'on doit aux talentueux décorateurs de Maison Hand.










all that glitters !

crédit photo Mes demoiselles Paris


oh la la cette association glitter-maille, c'est tout ce que j'aime et dont j'ai envie en ce moment !





J'ai plein d'articles en attente sur la s(âge)sse, le questionnaire de Proust, mes blogs culinaires préférés, des romans adorés, le "slow parenting". Bref une grande envie d'écrire et beaucoup d'idées. Mais je prends un peu trop mon temps. Ça viendra, j'en suis sûre.


Beau weekend à vous !!